La présentation faite ici du site de Behbeit el-Hagara a pour but de le faire mieux connaître pour qu’on le sauve, enfin.

Dans les terres agricoles du centre du delta, le site de Behbeit el-Hagara se dérobe un peu aux yeux des visiteurs, ses ruines, de la route qui y mène, n’accrochant pas le regard. Perdu dans les cultures, on le devine lorsqu’on atteint enfin les vestiges de l’ancienne enceinte mais on ne le découvre vraiment qu’après avoir franchi un mur de

» Lire la suite

1) Brève histoire du site

Les rois constructeurs. XXXe dynastie, Nectanébo II. Époque ptolémaïque : Ptolémée II et Ptolémée III. Situé entre Mansourah au Nord et Samanoud au Sud (la Sébennytos des textes classiques), le site dépend de la province de Gharbieh, district de Talkha (Lat. N 31°02’, Long. E. 31°17’). Le nom arabe de Behbeit recouvre, en ancien égyptien, le toponyme Per-hebite(t) : «

» Lire la suite

2) Le site à l’époque moderne

Plan de Behbeit el-hagara

Le temple, les érudits et les scientifiques Le site a été découvert au début du 18e siècle par les voyageurs européens. Il a été alors identifié comme étant le temple d’Isis décrit par Hérodote (II, 59) à Bousiris. Cette confusion entre Bousiris et Behbeit a été entretenue pendant un certain temps. Comme le temple de Behbeit eut finalement une existence

» Lire la suite

3) Le travail de recherche

Depuis le moment où le Professeur J. Yoyotte m’a demandé, en octobre 1972, d’étudier les inscriptions de Behbeit el-Hagara, dans le cadre d’un 3e cycle portant conjointement sur les sites de Samanoud, Behbeit et Balamoun, plusieurs étapes, avec de longues interruptions entre elles, se sont succédées. Elles ont abouti à une thèse, limitée au seul site de Behbeit, présentée en

» Lire la suite

4) Les principes de la reconstitution

Les règles régissant la mise en page d’un tableau d’offrande Les principes de la reconstitution ont été élaborés à partir de critères très simples, le plus important étant celui de la recherche de l’axe des différentes salles suggérées par les blocs jonchant le sol. En effet, la figuration du roi, à gauche ou à droite des tableaux d’offrande, fixe leur

» Lire la suite

5) Remerciements

Tout au long de ces années de travail sur le site j’ai bénéficié de l’attention et de l’aide du Service des antiquités de l’Égypte devenu le Conseil suprême des antiquités de l’Égypte. Je lui exprime ici toute ma gratitude. En mars 2006, il a bien voulu faire dégager tout le site de la végétation qui l’encombrait. Cela a permis d’opérer

» Lire la suite