Une Longue Histoire – De 1990 à 2001

Après la thèse

En septembre 1993, grâce au colloque de Tanta organisé par le Supreme Council of Antiquities, sous l’autorité de son Président, Prof. Dr. Mohamed A. Nur-el-Din, il a été décidé d’entreprendre un programme de restauration du site.

Une tâche importante m’est alors confiée : préparer un projet visant la reconstruction du monument. En ma qualité de « conseillère technique », titre proposé par le Professeur Dominique Valbelle, membre à Paris de la Commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger (Ministère des Affaires Etrangères), je présentais une demande de mission qui permettrait d’entreprendre le dessin archéologique des blocs. Cette demande n’a pas abouti.

De ce refus est né le besoin de trouver le moyen de communiquer la documentation réunie depuis 1973 et sachant que ma santé ne me permettrait pas de travailler sur le site pendant de longues périodes, sachant aussi que des compétences variées et d’énormes moyens seraient indispensables, je proposais de préparer un CD ROM.

Ici, je remercie chaleureusement tous ceux qui ont bien voulu participer à ce CD-ROM que j’ai tenté alors en me communiquant pour l’illustrer leur documentation dont ils avaient les droits et tout particulièrement :

  • Monsieur J. Leclant, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, pour son autorisation de publier ses propres relevés des blocs du secteur Sud-Est.
  • La librairie Orientaliste Paul Geuthner, et plus particulièrement F. Geuthner, pour la reproduction des planches photographiques in : E. Naville, Détails relevés dans les ruines de quelques temples égyptiens, 2e partie: Behbeit-el-Hagher, (Paris, 1930), pl. 1-6; pour les dessins de Lézine, Kêmi X (1949).
  • Monsieur H. DeMeulenaere, Directeur de la Fondation Egyptologique Reine Elizabeth, Bruxelles pour l’autorisation de reproduire les photos FERE 21973a-c ; FERE 21974a-c ; FERE 21975a-d ; FERE 21976b-d
  • Maryvonne Chartier-Raymond pour les photos 1993.
  • The Boldleian Library, Oxford pour le plan Wilkinson, Mss. XVII, J.6. (Gardner Wilkinson Papers from Calke Abbey, Derbyshire, Bodleian Library, Oxford. Document publié avec l’autorisation du National Trust).

A cette liste, j’ajoute les conservateurs de musées et les responsables des services photographiques qui ont bien voulu m’accorder l’autorisation de numériser et de reproduire,dans le CD-ROM prévu, les photos des blocs de Behbeit qu’ils m’avaient communiquées.

Je remercie donc :

  • Christianne Henry de la Walters Art Gallery, Baltimore;
  • Prof. Dr. Dieter Wildung du Staatliche Museen zu Berlin – Preussischer Kulturbesitz. Ägyptisches Museum und Papyrussammlung, Berlin;
  • Rita E. Freed du Museum of Fine Arts, Boston; Richard A. Fazzini, du Brooklyn Museum of Art, Brooklyn;
  • Mogens Jfrgensen de la Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague;
  • Dr. Schmitz et Gabriele Pieke du Rœmer- u.Pelizaeus-Museum, Hildesheim;
  • Prof. Dr. Elke Blumenthal de l’Ägyptisches Museum der Universität, Leipzig;
  • Linda-Anne d’Anjou du Musée des Beaux-Arts de Montreal; Dr. Dieter Arnold du Metropolitan Museum of Art, New York;
  • Le professeur David Silverman et Charles Kline de l’University Museum, University of Pennsylvania, Philadelphie;
  • Rosanna Friggeri pour le Museo nazionale Romano, Rome;
  • Mr. Alan Miller du Seattle Art Museum;
  • Dr. Margaret Mayo et Howell W. Perkins du Virginia Museum of Fine Arts, Richmond.

En dépit de cet aspect positif, les différentes tentatives de CD-ROM n’ont pas abouti. Décrire les péripéties pourrait être drôle mais est inutile. Et le CD ROM s’est transformé, petit à petit en projet de base de données sur le Web à partir de la base 4D que j’avais créée en 1988.